fbpx Le Projet Ruches 2020 d’étudiant.es en Arts visuels est en cours d’exposition au Cégep! | Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu : Arts visuels
Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

Nouvelles

Le Projet Ruches 2020 d’étudiant.es en Arts visuels est en cours d’exposition au Cégep!

ruches_marianne_briere_apicultrice_arts_visuels_cegep_saint_jean_real_tougas

Dans le cadre du projet synthèse du cours Dessin d’expression et création du programme Arts visuels du Cégep Saint-Jean, quatorze étudiant.es ont personnalisé des ruches, en collaboration avec madame Marianne Brière, apicultrice, qui a proposé l’idée de départ. Les œuvres sont présentement exposées dans le corridor A-100 pour encore deux semaines.   

« Les étudiant.es devaient trouver un lien avec la production comme une vue microscopique des abeilles, la danse, le déplacement, la faune ou le pollen, ce qui donne finalement, une variété d’œuvres! Au-delà de simplement décorer quelques boîtes de pin, « l’intention », la recherche sur le sujet, l’appropriation de celui-ci, les liens artistiques à faire et l’organisation de l’image sur une structure tridimensionnelle ont fait partie des nombreux défis, sans compter les conditions particulières de la session Automne 2020 », a mentionné Réal Tougas, enseignant et coordonnateur du programme. Madame Brière explique, de son côté, qu’il ne soit pas rare que les apicultrices et les apiculteurs peignent des motifs ou des formes sur les ruches afin d’aider les abeilles à retrouver leur chemin lorsqu’elles se trompent d’endroit et ainsi éviter l’augmentation de maladies ou un déséquilibre des populations, phénomène appelé la dérive.

Cette idée d’associer l’art et l’apiculture est née d’un désir de sensibiliser la population au déclin des pollinisateurs. Les étudiant.es ont utilisé des méthodes naturelles comme la gravure, l’encre de chine ou le graphite pour la création de leur œuvre puisque madame Brière a un très fort intérêt pour l’agriculture biologique.

Lorsque l’exposition sera terminée, les ruches seront recouvertes d’huile de lin et envoyées à Saint-Hélène-de-Chester au Centre-du-Québec, où elles accueilleront de véritables abeilles au cours de l’été. Le Cégep tient à féliciter chaleureusement toutes et tous les étudiant.es pour ce projet novateur.

 

Sur la photo : Raphaëlle Raymond et Naïka Seney, étudiantes au programme

Publiée le 29 mars 2021 dans programme